GAIA ORION

L'art au service d'un monde florissant et en paix

Biographie

Gaia Orion a acquis ces dix dernières années une renommée internationale. Elle a reçu plusieurs prix d’Excellence de la part du centre des Arts International de Manhattan, ainsi que le prix « Jill Conner Critic », critique d’art New-yorkaise. Elle a exposé à New York, San Francisco, Toronto, Moscou et Paris ainsi qu’au Mexique, en Colombie, en Espagne, en Allemagne, en Hongrie et à Bali.  Son art a fait l’objet d’articles et d’interviews dans près de 60 publications différentes au Canada, aux Etats Unis, en France, au Royaume Uni, à Taiwan et en Chine dont 20 couvertures de magazines. Elle un des membres fondateurs de l’association pour les leaders transformationnels de Toronto et est aussi membre de son association sœur de New York.

L’art a toujours été le testament durable de chaque étape historique depuis l’aube de l’humanité. Les toiles colorées, détaillées et harmonieuses de Gaia sont des récits de notre histoire personnelle et collective durant ces temps difficiles. Elle ressent profondément le besoin de ramener le naturel et le spirituel au sein de nos vies. C’est une nécessité absolue de reconnaitre notre responsabilité envers cette prochaine étape évolutive de l’humanité. De plus, Gaia est engagée activement par son art et elle a participé à maints projets pour la construction d’un monde plus conscient.

Même si ses thèmes sont universels, ses œuvres sont pleines d’images féminines puissantes qui invitent les femmes à embrasser et se reconnecter à leur pouvoir et à l’ampleur de leur capacités intrinsèques.

Gaia a vécu ses 7 premières années en Afrique, les pieds nus dans une nature généreuse. Ce contexte singulier est le socle de son amour pour la nature, l’élan originel de son aspiration à mener une vie libre, épanouie. Des études d’architecture à l’Ecole des Beaux-arts (Paris La Seine), un diplôme avec mention en 1997, et sa vie d’adulte l’emmène ensuite dans la forêt du Canada. Mère de trois enfants et entrepreneure, elle explore, accompagnée de son mari, une quête personnelle avec la méditation, les outils de développement personnel. Ses priorités sont la simplicité de son art de vivre, prendre soin d’une bonne santé. Ses peintures émergent alors, dans un chemin de vie reconnectée à sa nature ‘sauvage’.

La carrière de Gaia a eu beaucoup de succès en seulement 10 ans, elle est donc maintenant coach pour individuel et en entreprise (Visitez son site Go Creative Corporate Coaching) : elle accompagne d’abord ceux qui veulent apprendre à être plus créatifs – quelle que soit leur activité – ainsi que des artistes qui souhaitent des conseils pour avancer dans leur carrière artistique. Elle est l’hôte du podcast Gaia’s Art Podcast, une plateforme où on discute de l’art pour un monde florissant et en paix.  Passionnée par les sujets de transformation personnelle et de changement sociétal, elle est aussi conférencière. Elle inspire les autres à vivre une vie pleine de sens, en santé optimale et au travers de laquelle nos talents peuvent fleurir.

À  travers l’art elle a découvert la joie de se connecter profondément avec les autres et de faire partager sa vision du monde.

Informations supplémentaires sur ma carrière artistique

Expositions, distinctions, bibliographie, associations professionnelles, publications dans les médias, partenaires et critiques de personnes influentes.

GAIA ORION – FEMME EN CHEMIN :

UNE HISTOIRE D’IDENTITÉE, DE TRANSFORMATION ET DE LIBERTÉ

Le jour de mon mariage, j’avais 24 ans. Ma meilleure amie avait organisé un défilé de mode dans lequel tous mes amis s’étaient accoutrés d’habits représentant les différentes phases de ma courte vie :

  • L’uniforme de scout que j’ai porté de huit à dix-huit ans !
  • Le chemisier blanc à col rond, la jupe droite et le serre-tête de la jeune fille bien élevée.
  • La robe en satin rose du rallye de danse. Mes parents m’y ont inscrit avec l’espoir que j’y rencontrerais un garçon de « bonne famille » (la mission a échoué comme vous le verrez !).
  • Ma tenue d’ado tendance bourgeoise parisienne : le foulard Hermès que j’empruntais à ma mère et les chaussures Weston à 600€ que j’avais achetées avec les économies de mes nombreux baby-sittings.
  • Mon style d’étudiante en architecture avec ses couleurs dépareillées et mon jean orange.
  • La tenue mobylette : Le casque de moto, le jean déchiré, les bottes Harley Davidson et le foulard à tête de mort que je portais lorsque j’ai commencé à travailler pour Zap Pizza.
  • Le tailleur noir sur mesure de mon job d’étudiante à l’Opéra.
  • Et, pour finir, la robe de hippie en chanvre que mon petit copain m’avait envoyée du Canada avec la ceinture assortie que j’attachais autour de ma tête rasée.

L’homme que j’ai épousé ce jour-là n’avait rien de commun avec ma famille BCBG. Nous étions tombés amoureux dans un bus au Maroc deux ans plus tôt. Lorsque je me suis déracinée de ma vie parisienne pour vivre dans sa ferme au nord de Toronto, j’ai symboliquement abandonné tous mes vêtements. C’était comme si j’avais laissé derrière moi les diverses identités léguées par ma famille, leur religion et la société. C’est à ce moment-là que l’artiste que j’ignorais complètement en moi a commencé à se manifester. L’une de mes premières peintures – intitulée Libre! – est sortie de nulle part avec la puissance d’un symbole intemporel gravé sur le roc. Inconsciemment, cette femme me montrait la direction de ma nouvelle vie. La silhouette noire extatique grande ouverte ne se contentait pas de marcher sur l’eau, non, elle courait sur les vagues pour atteindre le croissant de lune !

Quand j’ai commencé à dévoiler mon art au monde, j’ai vu comment cette femme libre ne parlait pas seulement de ma vie ; elle touchait le cœur de nombreuses femmes à différentes étapes de leur propre vie. L’image disait à toutes : Qui es-tu ? Qui est le vrai toi ? Quelle est ta « lune » ? Qu’est-ce qui te donne une puissance et une énergie extraordinaires ? Peux-tu enlever tous tes « vêtements », faire confiance et courir vers une vie qui n’appartient qu’à toi ? Et collectivement ? Vers où avançons-nous tous ?

La liberté pour moi, à ce stade de ma vie, fut trouvée dans le bonheur d’être maman. En quatorze mois, j’ai eu trois enfants (un fils puis des jumelles). Étant tous les deux submergés par ce changement de vie radical, nous avons décidé que mon mari démissionnerait de son emploi à l’usine. Nous n’avions aucune idée de ce que nous ferions ; nous avons sauté dans un océan inconnu. Nous étions convaincus que la vie devant nous ne pourrait être que meilleure sans détester un job durant les prochaines décennies en échange de la sécurité d’un salaire mensuel.

Nous nous sommes découverts de nouveaux talents : La nécessité a réveillé notre esprit entrepreneurial. En trois ans, nous avons monté deux entreprises prospères : une ligne de vêtements teints à la main que nous vendions sur des salons artisanaux et une entreprise de germes certifiés biologiques pour livrer des produits frais dans tous les magasins bios de Toronto.

A travers ces deux entreprises très différentes, j’ai pris conscience des rôles que nous jouons tous dans nos identités choisies (ou pas), que ce soit à la maison ou au travail. J’ai commencé à voir que mon cheminement de femme était en fait un voyage existentiel. Cette vision de la vie est devenue mon guide et c’est ce thème qui se retrouvera plus tard partout dans mon art.

Comme nous nous sommes retrouvés bien plus occupés que nous ne le souhaitions, nous avons pris une nouvelle décision, celle de vendre notre entreprise Sprouts For Life (l’entreprise des germes bios), une décision encore un peu folle vu que c’était notre affaire la plus lucrative.

La vente de cette entreprise nous a permis d’acheter notre maison au bord d’une rivière dans la forêt du Nord et de vivre la vie paisible dont nous rêvions. Nous n’avions plus qu’une activité saisonnière et, du coup, j’avais beaucoup de temps pour peindre. Nous étions les deux parents à la maison, un lieu idyllique pour nous consacrer également à nos pratiques de méditation. Cette vie en pleine nature m’a reconnectée à mes sept premières années de vie durant lesquelles j’ai grandi en Afrique, toute nue sur la plage. J’ai réalisé à quel point ces années ont été fondatrices de mon amour pour la nature, de mon attraction pour les couleurs vives, pour la simplicité et de mon aspiration à une vie libre.

Au cœur de chacune de mes toiles, je tissais mon histoire personnelle et, en même temps, je sentais que ces images me montraient la voie à suivre. La créativité était alors devenue mon maître principal sur le chemin spirituel : c’est elle qui m’enseignait le plus au fil des états de flux créatifs et des résistances, des pics de béatitude et des tempêtes émotionnelles, des joies gratifiantes et des déceptions dévastatrices.

Aujourd’hui, je mène une vie d’artiste ermite cachée parmi les arbres, mais lorsque je partage mes peintures à huile archétypales, je me rends compte à quel point elles sont pertinentes dans notre contexte mondial actuel. J’ai la sensation que les symboles de mon travail transmettent les qualités d’un monde futur que beaucoup d’entre nous nous efforçons de révéler.

L’art a toujours raconté chaque période de notre histoire depuis l’aube de l’humanité. Je suis fière de me sentir membre d’une tribu d’artistes qui racontent les histoires d’aujourd’hui. Les artistes que je rencontre au cours de mes voyages professionnels à travers le monde sont tous des êtres humains extraordinaires, profondément engagés dans leur propre transformation personnelle. Leurs créations illuminent notre monde avec une esthétique enchantée paisible et harmonieuse que seule la nature dépasse avec la beauté et l’intelligence de son écosystème. Les messages encodés dans leur travail artistique portent des vérités et des sagesses universelles tout en nous ouvrant le cœur.

Mon expérience d’auto-entrepreneure m’a permis d’appliquer ce que j’ai appris au profit de ma carrière artistique. Depuis 2006, j’ai exposé à Paris, Moscou, New York, San Francisco et Toronto, ainsi qu’au Mexique, en Colombie, en Espagne, en Allemagne, en Hongrie et à Bali.

Coach certifiée, j’aide les artistes à croire en leurs dons et en leur capacité à en vivre.

Ma riche vie intérieure d’artiste a également inspiré la conception d’un mélange unique d’outils créatifs et de transformation que je propose à des organisations et leurs équipes de direction.

L’une de mes dernières toiles intitulée La femme florissante invite chacun de nous à faire briller les myriades de couleurs de nos talents uniques, à trouver notre force et notre confiance mais aussi à être ouvert, sensible et vulnérable. Ces qualités sont essentielles pour notre santé personnelle lorsque nous faisons face à nos vies si exigeantes. Lorsque les entreprises investissent dans l’humanité de leurs employés, elles contribuent au bien-être de notre vie collective.

Quand nous regardons La femme florissante, nous ressentons la résonance du courage, de la liberté et de la beauté lorsque nous dépassons notre conditionnement, lorsque nous courons vers le croissant de lune de nos rêves, lorsque nous vivons la vie que nous seuls pouvons créer pour nous-mêmes. Lorsque nous aspirons chacun au mieux que nos capacités, nous pouvons construire ensemble un monde florissant et peut être même le mettre à notre portée !

Gaia Orin painting

Abonnez-vous à ma newsletter

Soyez parmi les premiers à recevoir les nouvelles de mes dernières peintures, de mes expos et de mes stages. 

Recevez 10% de rabais sur vos achats !

 

Vous n'aimez pas les newsletters? Moi non plus ! Je respecterai votre boite mail et vous enverrai des news que quelques fois par an. Gaia

 

Veuillez utiliser le code WELCOME pour recevoir 10% sur les cartes de vœux, les reproductions et les bijoux d'art !

Pin It on Pinterest

Partager