GAIA ORION

Art for a peaceful and flourishing world

Faisons un peu d’éducation sur les droits d’auteurs !

Si j’ai besoin d’une image, je vais sur Google Images, clic-droit sur ma souris,  enregistrez sous…nous connaissons tous la manip !

Souvent, je sauvegarde une image pour mon dossier « d’inspiration » ou parce que je vais l’utiliser comme référence pour dessiner. Et cela ne pose aucun problème car l’utilisation de l’image reste dans le cadre de mon utilisation personnelle.

Ce qui ne va pas c’est quand on copie des images sur le net et qu’on les utilise sur contenu public comme les sites web, réseaux sociaux, newsletters, flyers etc…et surtout si on ne prend pas le temps de créditer l’auteur de l’image.

En tant qu’artiste, je reçois des demandes hebdomadaires d’autorisation pour l’utilisation de mes images. Je prends toujours le temps de les remercier de me contacter et surtout qu’ils choisissent mon art pour accompagner leur travail. En échange, le minimum que je demande est qu’ils mentionnent mon nom sous l’image avec un lien vers mon site. La plupart des personnes qui me contactent souvent proposent déjà de mentionner mon nom. Heureusement, il y a aussi des personnes qui offrent de payer pour l’utilisation de l’image. Si tous ceux qui utilisent l’image d’un artiste leur envoyaient même que $10 (ce que tout le monde peut se permettre), nous n’aurions pas à travailler autant pour vivre de notre art !

Quoi qu’il en soit, voici la bonne démarche à suivre:

Art de Gaia Orion (Le nom de l’artiste est mentionné en dessous de l’image avec un lien direct vers son site)

Vous mettez en valeur votre travail avec mon art : un visuel créatif unique ! Et en échange, de nouvelles personnes découvriront mes œuvres. C’est un échange équitable.

La première fois que je suis tombée sur mon art utilisé sans mention de mon nom, j’étais furieuse et je me suis sentie volée et non-respectée. La triste vérité est que cela arrive si souvent que j’ai dû rapidement me rendre compte que de me mettre en colère ne servait à rien du tout et ne me faisait que du mal. J’ai donc vite appris à me détendre. Les jeunes artistes hésitent à mettre leur travail en ligne pour ces raisons. Je leur explique comment les avantages dépassent largement ce problème de droit d’auteur.

Quand je trouve mes images sans mon nom en ligne, je contacte l’auteur du site. Cependant, j’ai réalisé que personne n’est mal intentionné. La plupart du temps, je reçois un mot d’excuse et ils corrigent rapidement l’omission. Je sais maintenant que c’est simplement un manque d’éducation et de professionnalisme.

Nous, les artistes, devons prendre le temps d’éduquer et d’informer notre public que nous vivons de nos talents artistiques et de nos efforts créatifs. Les gens oublient que tout ce qui est sur internet n’est pas gratuit, simplement parce que cela a été téléchargé sur le web.

EN CONCLUSION:

Si vous utilisez l’image d’un artiste:

  • Prenez le temps de rechercher qui en est l’auteur. Vous pouvez utiliser https://images.google.com pour identifier les images que vous téléchargez.
  • Si vous ne trouvez pas le nom de l’artiste, écrivez: « Artiste inconnu – Si vous reconnaissez l’image, contactez-nous pour que nous puissions y associer le nom de l’artiste ». Cela montre que vous tenez à reconnaître le créateur de l’image.
  • Si vous connaissez l’auteur de l’image que vous voulez utiliser, mettez son nom en légende avec un lien actif vers son site. Encore mieux envoyez lui un e-mail pour lui demander la permission d’utiliser son image.

Si vous êtes un artiste et que quelqu’un utilise votre image sans mention de votre nom:

  • Ne paniquez pas, ne vous fâchez pas.
  • Cette personne a juste besoin d’être informée.
  • Envoyez-lui un e-mail bienveillant en lui demandant d’y mentionner l’auteur de l’image.
  • Mettez toujours un filigrane sur vos images (pas au milieu de l’œuvre, juste en bas suffit, la plupart des gens ne prendront pas la peine de couper votre nom) avant de les mettre en ligne. Et prenez soin de les redimensionner en 75 dpi et 800 pixels.
  • Je vous suggère de garder une liste des sites web qui utilisent vos images. Organisez votre fichier avec les lieux, villes, et pays d’origine des auteurs. Qui sait, un jour, vous exposerez peut-être dans leur région et ils seront probablement ravis de partager l’annonce de votre exposition.

Je remercie tous ceux qui ont déjà mentionné les noms des artistes et qui n’ont pas vraiment eu besoin de lire cet article! De nombreux artistes créent également des images personnalisées, vous pouvez les contacter pour leur passer une commande. Pour plus d’informations sur ma façon de travailler avec les commandes de peintures, cliquez ici. Restez connecté, si mon travail vous touche, inscrivez-vous à ma newsletter que je n’envoie que quelques fois par an (3 ou 4 fois maximum). Vous serez parmi les premiers à découvrir mes nouvelles œuvres et peut être que certaines d’entre elles conviendraient pour illustrer votre site…si c’est le cas, vous saurez quoi faire n’est-ce pas?

Note : L’image utilisée ci-dessus est disponible en carte de vœux et en  reproductions de différentes tailles – Suivez-ce lien

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This