GAIA ORION

L’art pour une femme florissante et un monde en paix.

Le secret de l’abondance ( du point de vue d’une artiste ! )

Gaia Orion ArtistSoyons honnête, je n’aime pas vraiment ce genre de titres. Je souhaite quand même vous parler de mon expérience… car  je me rappelle clairement du moment où  j’ai basculé du «  je suis toujours fauchée » au sentiment d’abondance.

 

Le thème “être fauché’ est tellement récurrent chez les artistes…. C’est un problème dont j’ai fait l’expérience. Quand ce moment de transition est arrivé mes revenus n’ont pas vraiment augmenté, ce fût juste un changement d’état d’esprit.

J’ai rencontré beaucoup de gens qui suivent des cours, lisent, suivent des conférences et espèrent apprendre à attirer l’abondance dans leur vie. Les types d’enseignements vont  de la fabrication d’un ‘panneau de vision’ ( avec entre autres des photos de maisons de millionnaires ), de rituels du style ‘se rouler dans une multitude de billets’, afficher des petites notes d’affirmations partout dans sa maison etc…

Je n’ai vu aucune de ces personnes devenir millionnaire et surtout ce qui me frappe c’est qu’ils ne se rendent même pas compte de combien ils avaient déjà… Je comprends bien leur point de vue car je vivais constamment dans cet état d’esprit.

Un jour, j’ai vu clairement ces croyances qui me limitaient, j’ai entendu le ton de ma voix, une sorte de geignement, « il est si difficile de survivre dans ce monde ». J’ai senti mon corps se crisper au moment où je payais mes courses au marché « c’est beaucoup trop cher,  je ne peux pas le permettre ». Tout comme durant la pratique de la méditation, la simple constatation de l’émotion qui passe, accompagnée du ressenti au niveau physique – sans jugement- est la simple clé de la prise de conscience et de la libération.

Depuis, je me suis tout simplement détendue. Bien sûr que je peux m’offrir mes courses de nourriture !

Dans le monde occidental 99% d’entre nous ont beaucoup plus que ce dont nous avons « besoin ». Tous nos tiroirs sont bien remplis; débordant d’objets et d’attirails pour chaque occasion, chaque humeur, chaque heure et jour de l’année. Nos frigidaires sont régulièrement approvisionnés avec une variété incroyable d’aliments. Si nous étions vraiment pauvres nous ne mangerions que du riz, des haricots secs, du chou et du maïs toute l’année… et sans fromage râpé ou sauce spéciale.

A partir de là, pour moi, tout a changé. Quand je vendais mon art, je n’étais pas mal à l’aise de recevoir de l’argent; et bien oui, car mes limitations par rapport à l’argent avaient aussi  une influence sur ma capacité à « recevoir ».

Donc, voici ma clé de l’abondance. Juste en passant… ce n’est pas un « secret » !

Et la gratitude ? La majorité des gens dans notre monde occidental, y compris moi-même, est déjà si riche.  Franchement, si vous vivez dans une société développée, en toute sécurité avec un toit au-dessus de votre tête et de quoi vous nourrir, vous avez gagné à la loterie humaine. Comment pouvons-nous  vouloir plus si nous ne pouvons même pas voir tout ce que nous avons déjà ? Si nous ne voyons pas cela alors cette poursuite est sans fin car ce n’est pas après l’abondance que  nous courrons mais plutôt une course après le désir… et le désir incontrôlé ne se satisfera jamais… mais là c’est une conversation que nous pourrions avoir dans un autre article!

En attendant ce prochain article, j’aimerais beaucoup lire vos expériences sur le sujet. Avez-vous suivi des cours sur l’abondance ? Est-ce que cela a fonctionné ?

Peut être que j’ai raté quelque chose ! Quel est votre relation à ce concept d’abondance qui est si populaire ?

Par ailleurs merci d’avoir lu mon blog … permettez moi d’exprimer toute ma gratitude !

Les Nomades au Crépuscule: Nous trouvons joie et paix quand nous menons une vie simple.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This