GAIA ORION

Art visionnaire qui participe à L’émergence D’un nouveau monde conscient

La signification de ma série sur la femme sauvage

Cette série est de loin celle que je préfère. Son histoire a commencé avec une de mes premières aquarelles : La Femme Sauvage. Cette aquarelle représente une femme complètement nue, sensible, alerte, confiante et puissante. Elle tient son bâton de marche. Elle initie un voyage que je découvre au fur et à mesure que les peintures se révèlent à moi.

La Femme Sauvage de Gaia Orion - Aquarelle - 2006

La Femme Sauvage de Gaia Orion – Aquarelle – 2006

Ma femme sauvage vit en ces temps où la société n’est pas encore organisée et où l’homme n’a pas encore touché à son environnement. Le seul espace qui existe est la nature, pure, vierge, magnifique. La seule chance de survie est de vivre en harmonie avec elle. Ma femme sauvage est une prêtresse de son temps. À la pleine lune, elle effectue sur la colline le rituel du serpent, tout comme la déesse de la Crète continuera de faire des millénaires plus tard. Le faucon assiste à la cérémonie.

La Prêtresse de Gaia Orion - 56x77cm -2011

La Prêtresse de Gaia Orion – Huile sur Toile 56x77cm – 2011

Puis vient le corbeau. Une nuit de pleine lune, la Femme Sauvage est éveillée et entend son appel. Elle y répond. Ils se regardent dans les yeux intensément, profondémment .

L'Appel du Corbeau - Acrylique sur Toile - 56x77cm 2009

L’Appel du Corbeau de Gaia Orion – Acrylique sur Toile – 56x77cm – 2009

Elle sait qu’il y a du changement dans l’air. La femme sauvage le ressent dans les éléments. Elle rassemble ses affaires et se prépare à relever de nouveaux défis, à partir en quête en suivant le mouvement inéluctable du temps et de l’espace.

Le Moment Juste Avant de Gaia Orion - Huile sur Toile 61x61cm - 2011

Le Moment Juste Avant de Gaia Orion – Huile sur Toile 61x61cm – 2011

C’est l’aube et elle est prête pour le long voyage. Elle ne sait pas où elle va. Face à elle se présentent des canyons infranchissables. Le corbeau vole devant et lui indique la direction à prendre. Elle n’a pas d’autre choix que de le suivre. Aucun doute, aucun questionnement ne traversent son esprit : elle trouvera le chemin.

En Quête à l'Aube de Gaia Orion - 46x61cm - 2012

En Quête à l’Aube de Gaia Orion – 46x61cm – 2012

Il lui arrive de perdre de vue le corbeau. Elle décide donc de se fabriquer un manteau à l’aide des plumes noires qu’elle a ramassées tout au long du chemin. Telle une chaman, elle danse et part en transe. Et cette fois-ci, c’est le corbeau qui répond à son appel.

L'Appel de Gaia Orion - Huile sur Toile 51x102cm - 2013

L’Appel de Gaia Orion – Huile sur Toile 51x102cm – 2013

Malheureusement, certaines personnes trouvent que cette série de femmes sauvages est un thème sombre et lugubre. Je me suis toujours demandée pourquoi. J’avoue que ces peintures sont crues et brutes. Est-ce parce qu’inconsciemment, elles nous entrainent dans nos profondeurs? Mais comment pouvons-nous être libres si nous n’explorons pas ces profondeurs qui sont les nôtres? Lorsque nous plongeons en elles, nous faisons l’expérience du Tout : du laid et du beau, de l’horreur et de la splendeur. Nous ne pouvons pas choisir ce que nous allons ressentir. Nous ne pouvons que ressentir ce qui « est ».

En France, le corbeau est surnommé « oiseau de mauvais augure ». Il évoque le malheur ou la mort. Cette stigmatisation populaire vient d’une culture chrétienne qui s’est radicalement séparée de la nature. Au contraire, en Amérique du Nord, le corbeau est traditionnellement considéré comme un animal hautement spirituel, un messager qui communique entre les mondes. La nature fait complètement partie de la spiritualité autochtone.

Observons cet oiseau détaché de tout contexte culturel. C’est un oiseau dont l’intelligence est comparable à celle des dauphins et des baleines et qui n’a absolument rien à voir avec la mort : les concepts tels que « mauvais » ou « lugubres » n’existent pas dans la nature. La nature est notre mère car nous ne pouvons simplement pas survivre sans son support. C’est un fait.

Il n’y a donc aucune raison de voir ma série de femme sauvage comme une série sombre lorsque ses messages sont bien compris et intégrés.

L’histoire de ma femme sauvage est toujours en cours de développement. Pour moi, son existence symbolise la vie mystique à l’état le plus primitif et le plus pur. Sa connexion est totale avec les éléments. Elle répond à l’appel malgré les défis. Sa confiance est inaltérable. Elle assume et exprime sa vulnérabilité et sa sensibilité. Pour moi, tous ces aspects sont essentiels pour celle et celui qui aspirent sincèrement et profondément au bonheur et à la liberté.

Pour plus d’information sur mes peintures et mon parcours veuillez visiter www.artbygaia.com

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This