GAIA ORION

Art visionnaire qui participe à L’émergence D’un nouveau monde conscient

Être une artiste organisée

P1160874La plupart des gens doivent s’imaginer qu’être un artiste est assez simple: nous peignons, nous trouvons un endroit pour accrocher nos tableaux et nous espérons vendre notre art!
Cet article a le but de partager les coulisses d’une carrière artistique qui se prend très au sérieux.
Cela fait 7 ans que je travaille professionnellement sur mon art, j’apprends encore chaque jour sur l’aspect entrepreneur du travail. Un des plus grands défis et le plus important pour le succès est d’être organisé. J’ai beaucoup de classeurs et cahiers où toute sorte d’information importante est organisée.
Faire cela dès le début vous épargnera des heures de tri de papiers et vous permettra de savoir où se trouve un numéro de téléphone spécifique quand vous en avez besoin!
Voici tous les différents aspects de ma vie d’artiste que je classifie. Je pense que cette liste pourrait beaucoup aider d’autres artistes, mais aussi toute autre personne qui démarre une petite entreprise.

– Emails: C’est le plus important. Chaque fois que quelqu’un m’écrit à propos de mon art, me donne sa carte de visite, quand je travaille avec quelqu’un sur un projet, etc. J’entre leur courriel dans ma base de données. Je les organise également en sous-catégories:  par pays / continents, par artistes qui travaillent dans le même thème, par partenaires (entreprises, spécialistes en marketing, publicité et communication, associations, ceci au cas où je veux organiser un événement un jour, ces personnes pourraient faire partie de l’équipe)

– Galeries: Quand je voyage, je rend toujours une petite visite aux galeries du coin, j’échange quelques mots avec le directeur d’exposition, et si je sens qu’ils pourraient être intéressés par mon art je garde leur carte de visite. Quand je tombe sur des artistes en ligne que j’aime, je prends note des galeries où ils exposent.

– Événement: Quand je vois des festivals, des événements qui sont en relation avec les thèmes qui m’intéressent, je prends note. Il s’agit de la construction de ma famille dans le monde, comme ça je suis au courant de qui fait quoi dans mon domaine.

– Médias: J’ai des centaines de noms de magazines, des plus petites revues locales aux larges publications imprimées en couleur qui parlent de thèmes qui sont ma ligne d’intérêt. Je soumets régulièrement mes œuvres à leurs éditeurs, leur propose qu’ils utilisent mes images pour illustrer leurs articles ou qu’ils écrivent un article sur mon art et mon chemin de vie.

– Directeurs artistiques: De même, quand je vois quelque chose de touchant, intéressant, intelligent, je note leur nom. Qui sait peut-être un jour, il sera opportun de présenter mon travail et de collaborer sur un projet.

– Blog et Facebook: Souvent des idées traversent mon esprit quand je peins ou quand je fais d’autres choses. Au lieu de sauter sur l’ordinateur, ce qui peut devenir un objet de distraction fatal, je note mes idées sur un carnet dédié à ces domaines.

P1160544 – Cahier: J’ai un carnet de notes où je répertorie mes coups de fil importants et toute autre information importante comme du planning, des idées, des citations, des références, devis d’imprimeurs, recherches de magasins et galeries, etc … Je voyage partout avec ce cahier au lieu d’avoir des bouts de feuilles volantes qui sont vouées à être perdues. Pour retrouver quelque chose j’ai juste à tourner les pages du cahier.

– La dernière chose que j’organise est mes croquis. J’ai toujours pensé que ce serait bien d’avoir un carnet de croquis que je porte partout pour que je puisse voir l’évolution de toutes mes idées, mais en fait mes idées finissent toujours au dos d’une enveloppe, sur une serviette de restaurant ou sur le bord d’une brochure. Je trouve cela en fait amusant de voir l’histoire des endroits où mes images sont apparues à mon esprit. J’ai donc deux classeurs: un avec les esquisses qui sont maintenant achevées en peintures, et un avec croquis qui sont en attente d’être né sur une toile.

Pour terminer, je voudrais aussi dire qu’il est bon de garder ses fichiers informatiques organisés et nettoyés régulièrement … mais  ce serait hypocrite … J’ai vraiment besoin de passer une après-midi à trier les nombreuses versions de CV, réflexions de l’artiste, dossiers de présentation et tous mes fichiers d’images!

Eh bien, je suppose que j’avais besoin d’écrire cet article pour me rappeler que j’ai encore du travail sur la planche avant d’être cette artiste parfaitement organisée!

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This